Mardi 10 avril 2012 2 10 /04 /Avr /2012 13:54

Promotion : l’erreur n’est plus permise

 

1022313305 e9b2fbc874

 

Mars-Avril 2012


 

Les Indiens ont décidé de ne pas payer la taxe carbone sur l’aérien ! La Chine de son côté ne paiera pas plus et, pire, annonce l’annulation de commande de 10 Airbus A380 ! 

Comme si les mauvaises nouvelles n’arrivaient jamais seules, le cabinet MKG par exemple, prévoit que l’année 2012 ne sera pas des meilleures pour l’hôtellerie française qui pourrait connaître un recul de son RevPar pouvant atteindre 2%.

En 2011, pourtant, tout allait bien. Au final, la France avait fait le plein grâce à l’afflux des clientèles étrangères et, l’on évoquait déjà une sortie de crise.

C’était sans compter sur un effondrement des départs en vacances des Français qui, de leur côté, selon le baromètre Opodo/Guy Raffour, étaient deux millions de moins à boucler leurs valises.

D’une année sur l’autre, les statistiques fluctuent. Et, à l’heure qu’il est, bien que les Rendez-vous France à Paris, aient attiré quelque 900 voyagistes internationaux sur 650 stands, rien n’est joué sur le plan touristique comme sur le plan électoral d’ailleurs !

Dans une situation aussi incertaine, la visibilité manque, malgré l’obstination des instituts de sondages à vouloir esquisser des pronostics pour la saison estivale. Assez bons, au demeurant.

… Pour contrer l’adversité, rien de tel qu’une stratégie offensive ! Voilà pourquoi, contraint de convaincre les clientèles nationales et internationales de son attractivité et son professionnalisme, le tourisme français a mis les bouchées doubles en matière d’information et promotion digitales.

Présentant la nouvelle stratégie de la marque France, Atout France a insisté sur la création de trois outils complémentaires au site rendezvousenfrance.com : une plateforme collaborative, le CRM Contact France et surtout le moteur de suggestion Hexatourisme.  Réunissant deux partenaires majeurs : la CDC -45%- et VSC Groupe -45%- ainsi qu’Atout France, à hauteur de 10%, ce nouveau venu est destiné à agréger l’offre touristique française et à re router le visiteur, s’il le désire, vers des sites marchands.

Enfin, le tourisme français détiendrait-il l’outil miracle capable d’informer et de vendre en quelques clicks ! Un espoir audacieux aux allures de défi. Car, après tant d’échecs remontant à l’époque bienheureuse du Minitel, aux fameux projets Ulysse ou Magellan, l’erreur n’est plus permise, comme le souligne le directeur du CRT Ile-de-France. Pour tenir le monde en respect, le tourisme français devra ne pas se contenter d’afficher une première place basée sur des chiffres fallacieux. Il devra, concurrencer des destinations de plus en plus nombreuses qui jouent toutes les cartes à la fois : investissement, formation, promotion, tourisme domestique et international… Un poncif, penserez-vous ? Certes. Mais, les banalités font parfois la modernité !

 

VEILLE MARCHÉS

 • Où en sont les marchés féminins ? Caractéristiques d’une population en  constante mutation-2 fiches-

       Les femmes ont été à l’honneur le 8 mars. Et après ? Très présentes sur certains marchés, notamment culturels, elles le sont moins sur d’autres, en particulier sportifs. Une question d’âge, de goûts et peut-être la démonstration que leurs aptitudes sont autant socio culturelles qu’innées ?

Pour mieux cibler ce marché, nous vous proposons une photographie de cette population très présente parmi les clientèles touristiques, et qui par ailleurs ne cesse d’évoluer.

 

VEILLE PRODUITS

• « Incredible India » : les mutations d’une grande puissance touristique -2 fiches-

    Le tourisme se développe selon des processus types. L’Inde, future grande puissance touristique, illustre le modèle de développement d’un pays en pleine croissance économique où la classe moyenne produit un tourisme national de masse. Excellent indicateur de sa bonne santé, ce phénomène démontre par ailleurs que les touristes indiens ayant fort à faire dans leur pays, ne seront pas les millions attendus dans nos pays.

Destination de proximité pour les Asiatiques, l’Inde sera aussi une compétitrice majeure.

 

VEILLE TENDANCES

•  Voyager : le projet qui fait vivre : une pensée positive et influente

   Les achats de voyages en dernière minute ont beau présenter un avantage financier, ils n’en sont pas moins dépourvus d’une qualité essentielle : ils n’ont pas le temps de faire rêver leurs heureux acheteurs ! Or, la part de rêve contenue dans une promesse de voyages se révèle des plus bénéfiques pour le moral de celui qui part. De plus, elle influence son entourage.

Une qualité à mieux exploiter par les « marchands de bonheur » ! Au lieu de n’assurer que l’après-vente, ne pourraient-ils pas assurer l’ « avant » vente ?

   Le voyageur compulsif : un marché en croissance

  La démocratisation aidant, le voyage devient dans certains milieux un bien de    consommation courant. Si courant d’ailleurs qu’il en arrive à provoquer des  achats compulsifs, créant par la même occasion une catégorie de voyageurs dits « compulsifs ». Une catégorie en pleine expansion grâce à la montée en puissance de la vente électronique. 

 

VEILLE COMPORTEMENTS

• Départs : un florilège d’enquêtes : Une tendance à la baisse – 2 fiches-

     Les grandes vagues d’enquêtes concernant les intentions de départ en  vacances des Français vont déferler. Une fois de plus, on se livre à ce petit jeu qui fait la promotion des instituts qui les réalisent et le bonheur des journalistes qui les recopient. Ainsi, l’institut Benchmark a livré ses prévisions pour la quatrième année consécutive tandis que le cabinet Guy Raffour pour la dixième année publie son baromètre sur les départs effectifs de l’année écoulée. A l’occasion du Salon Mondial, c’est aussi le Ceto qui livre pour sa part des chiffres bien réels concernant l’activité des agents de voyages membres soit 95% de la profession et Atout France qui publie son baromètre mensuel de février.

Que peut-on retirer de tout cela ?

 

 

 

 

 

Par Josette SICSIC - Publié dans : Editorial
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 20 février 2012 1 20 /02 /Fév /2012 13:24

 

Un tourisme ambigu


Adri34121491026707 gros-2

 

  Février 2012. Numéro 144


Que nous inspirent les événements de ces derniers jours ? Tout d’abord, à l’unisson avec l’opinion majoritaire, nous avons bien compris que la crise économique n’avait pas achevé ses ravages et que les mois à venir ne seraient guère brillants. Car, une fois de plus, les bons scores des vacances d’hiver en montagne démontrent simplement que les 7% de la population adepte des sports d’hiver, ne sont pas touchés par les défaillances économiques.

Tout le monde a également intégré que les prochaines élections présidentielles allaient bousculer les agendas de ces privilégiés que sont aussi les vacanciers de printemps, mais peu ont compris que la politique touristique qui allait découler de ces élections pouvait être très opposée.

En effet, entre un tourisme de droite qui, par la bouche de son représentant Daniel Fasquelle a pour objectif 100 millions d’arrivées internationales … et un tourisme de gauche –par la voix de Jean Bernard Bros, qui souhaite la qualité et la quantité et entend bien remettre à l’honneur les vacances pour tous, les points de vue divergent.

Autre message unanimement compris mais ambigu : l’Allemagne devait être un modèle ! C’est bien pour cela que l’on a même émis l’hypothèse en haut lieu, d’encourager les touristes allemands à aller dépenser leurs euros, en Grèce. Une initiative généreuse qui pourrait effectivement soulager quelques uns des Grecs impliqués dans le secteur touristique. Mais certains vacanciers déjà, craignant des hausses de prix intempestives, du racket et des marchandages… hésitent à aller passer leur été au « pays des dieux ».

Quant aux vacances sauvetages en Tunisie et en Egypte, la majorité entend bien l’urgence de les pratiquer, mais les prévisions pour les mois à venir sont loin d’être optimistes pour ces pays sinistrés.

En revanche, il est des destinations qui gagnent en permanence de nouveaux clients. Ce sont Dubai, Abu Dhabi, Oman… Certes, ces émirats ne partent pas de très haut, mais, une augmentation de 6,5% pour Dubaï, sur une base de plus de 2 millions de touristes, ce n’est pas si mal. Abu Dhabi qui enregistre pour sa part une progression de 22% de ses nuitées, affiche également une santé insolente. Même s’il faut reconnaître que 45% de ces touristes proviennent des populations du Golfe.

L’histoire n’est donc pas juste. Car, au moment où des pays arabes qui se sont engagés dans une révolution démocratique enregistrent des chutes retentissantes de leur tourisme, des états profondément autoritaires et religieux attirent dans leurs filets de plus en plus de visiteurs. Séduits par des images fastueuses mettant en scène une mythologie liée aux Mille et une nuits associée à de puissants gestes architecturaux propulsant des tours à 800 mètres de haut, ces visiteurs témoignent de la superficialité de la condition de touriste.

Entre l’image d’une Arabie heureuse et les expériences démocratiques chaotiques, le touriste fait souvent des choix égoïstes. Comme si la distance transformait invariablement la réalité en mirages !

 

SOMMAIRE 144

 

Veille-marchés

• Portrait d’une Europe en crise : les classes moyennes optent pour l’économie

Par les temps qui courent, les classes moyennes –soit 60% de la population- font l’objet de nombreuses observations et analyses. Essentielles pour faire tourner la machine touristique, elles font aussi l’objet de regards contradictoires. Entre situation réelle, situation perçue et situations individuelles, les constats sont variables ! Ils le sont aussi entre Europe de l’Est et de l’Ouest. Mais, globalement, dans une Europe en crise, force est de souligner que leurs dépenses sont irrémédiablement à la baisse. Notamment leurs dépenses de loisirs et voyages

 

Veille-comportements

• La mosaïque des internautes : De la réticence à l’habitude

Si l’usage du Net en matière d’information touristique est indéniable, la réservation et l’achat ne vont pas forcément de soi. Surtout quand il s’agit de voyages complexes, impliquant à la fois des recherches de billets d’avion, d’hôtels ou autres locations de voitures…  Se révèle alors un marché plus hétérogène qu’il n’y paraît, composé d’une série de sous populations d’internautes plus ou moins avertis, plus ou moins aguerris, plus ou moins réfractaires au commerce électronique …

 

Veille-produits

• Carnavals, une tradition post moderne : en pleine renaissance

Le carnaval n’est pas mort. Bien au contraire. Ressurgi des limbes du Moyen-âge, il est redevenu depuis plusieurs décennies, le catalyseur de l’animation publique locale. Grâce à des efforts renouvelés et des budgets conséquents, il est également la locomotive d’un tourisme hivernal en quête de festivités et d’émotions fortes. Il est enfin le creuset des aspirations de la post modernité !

 

                            • Asiatisation du monde : une tendance irréversible

L’une des questions que l’on s’est posée il y a quelques années, concernait la propagation de l’influence asiatique sur le monde occidental et ses capacités à en submerger la culture. Avec quelles conséquences pour le secteur touristique ? Aujourd’hui, les réponses sont plus claires et leurs conséquences sur le tourisme, aussi.

 

• Veille-stratégie

Musique et tourisme : le silence des opérateurs touristiques -2 fiches-

Écouter de la musique demeure la pratique culturelle préférée des Français. Sous toutes ses formes, la musique est d’autant plus appréciée qu’elle se renouvelle en permanence et possède de multiples atouts, en particulier émotionnels. De plus, elle est plus mémorisable que n’importe quel visuel. De bonnes raisons pour en faire un meilleur usage dans le secteur touristique !

 

• La grammaire des couleurs : une grammaire profondément culturelle

Le secteur touristique communique essentiellement à l’aide d’images. Images fixes ou mobiles diffusées aujourd’hui sur une pléthore de canaux, ces images se sont dotées depuis une bonne soixantaine d’années, de couleurs. Une bonne façon d’optimiser leurs capacités de séduction.
Mais, à l’heure où les clientèles sont en pleine diversification et proviennent de tous les continents, mieux vaut savoir et admettre que le langage chromatique n’est pas universel.

Soumis aux systèmes de modes, il est également et surtout, soumis aux codes culturels observés par les différents peuples de la planète et, entraîne selon les traditions, des perceptions plus ou moins positives…. 

Voilà pourquoi, nous avons choisi d’évoquer la symbolique des principales couleurs utilisées dans ce secteur : le blanc et le noir, le bleu, le vert, le jaune et le rouge…

 

• Signal fort, signaux faibles : les phénomènes à suivre pour entrevoir l’avenir

Les signaux faibles sont entrés dans le langage courant. Il est devenu normal de faire appel à eux pour tenter de détecter des phénomènes d’avenir, baptisés pour leur part : signaux forts. Cependant, tous les signaux ne sont pas de même nature. Certains concernent des secteurs relativement familiers comme  l’économie, alors que d’autres concernent des secteurs plus hermétiques comme la science, les sciences humaines, les technologies, les biotechnologies…. Ils n’en sont pas moins dénués d’intérêt. Car, dans un avenir plus ou moins lointain, ils auront un impact sur notre quotidien et sur le secteur touristique. Lequel ? Là, se situe la question…

 

RETROUVEZ LA CHRONIQUE DE JOSETTE SICSIC : LA TOURIST ATTITUDE 

 SUR : WWW.TOURMAG.COM 

 

Par Josette SICSIC - Publié dans : Editorial
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

TENDANCES ET FUTUR

UN OBSERVATOIRE SOCIÉTAL AU SERVICE DE L'INNOVATION TOURISTIQUE

 sicsic.jpg

 Depuis 17 ans,Touriscopie décrypte les changements sociétaux et leurs implications sur les pratiques, les comportements et les aspirations des clientèles touristiques : 
 jeunes, familles,enfants, seniors, femmes, solos, Français ou Occidentaux, Chinois, Indiens....

 

Ce travail d'analyse et de réflexion publié dans les pages d'un mensuel : Touriscopie, a pour   but de permettre à des acteurs du tourisme et des loisirs d'adapter leur offre et surtout d'innover, en limitant  les risques de faire fausse route...

Plus qu'un média,Touriscopie est donc un outil d'aide à la décision, capable d'anticiper les évolutions    d'un tourisme pluriel, hésitant plus que jamais entre goût de la démesure et quête de simplicité... entre les cottages de Center-parcs et les casinos de Singapour...

 

* Lisez : Un article de Josette Sicsic dans Amour et Tourisme :

un ouvrage collectif dirigé par C.Origet du Cluzeaux. Préface Yves Michaud.

Editions L'Harmattan.

Ouvrage en cours : Tourisme, en avant la musique !

En collaboration avec Roberto Lavarini. Sociologue. Université de Milan. Editions L'Harmattan

AMOURS ET TOURISME 17 12 2012 AMOURS ET TOURISME

 

conf tourisme creatif ©adcep

 

* Lisez : Colloque Tourisme créatif 6 et 7décembre

*Ecoutez Josette Sicsic

sur France Culture : 26 juillet 2012

http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-d-ete-qui-paye-le-prix-du-low-cost-2012-07-26

*Retrouvez aussi la chronique mensuelle de Josette Sicsic sur : www.tourmag.com

*A lire ce mois-ci : Le Midi Libre.Une interview de J. Sicsic. Forum jeunes publics. Réseau Culturel Catalan

 • Une interview de Josette Sicsic dans l'Expansion. Octobre 2010

Ecoutez Josette Sicsic sur :

 

France culture : Du grain à moudre : "La Chine redessine-t-elle la carte du tourisme ?". le 16 juillet 2013.

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4667492

 

France Culture : Les retours du dimanche. Le 21 juillet 2013 : "Travaillez plus pour partir moins"

 

Europe 1. Matinale. Dimanche 21 juillet 2013

 

France 5 : C'est dans l'air. Le 26 juin 2013 

 

 


ABONNEZ-VOUS

 

Touriscopie-x3.jpg

CETTE ANNÉE , C'EST DÉCIDÉ !

VOUS VOUS ABONNEZ : VOIR NOTRE OFFRE RENTRÉE 2015

BULLETIN D’ABONNEMENT PROMOTIONNEL 2015

 


LA BIBLIOTHÈQUE

 

La bibliothèqe de Touriscopie

 

TOURISCOPIE PROPOSE UNE

SELECTION D'OUVRAGES

 

IMG_0722-copie-1.jpg

DES ETUDES ET ANALYSES

ETUDES TOURISCOPIE

TOURISCOPIE RÉALISE DES ETUDES

DE CLIENTÈLES SUR LE TERRAIN

PROFITEZ DE SON EXPERTISE :

SeniorFriendly-7

AGE FRIENDLY : UNE DÉMARCHE

EN FAVEUR D'UN TOURISME SENIOR

TENDANCES SOCIÉTALES

Retrouvez les synthèses des tendances

des années précédentes

 images-copie-5

Tendances 2011-2012

Tendances 2009

Tendances 2008

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés