Lundi 26 septembre 2011 1 26 /09 /Sep /2011 15:42


Septembre 2011. Numéro 139

 

 

4461 new york algosophette 

 

Une rentrée improbable

 


Selon le secrétariat d’état au tourisme, le bilan de la saison estivale n’est pas mauvais. Euphémisme ! Il serait même plutôt bon, malgré une météo médiocre en juillet ou une invasion d’algues vertes comme dans les Côtes d’Armor qui aurait fait perdre 800 000 euros aux professionnels du tourisme départementaux !

 

L’hôtellerie, le camping, les résidences locatives… se sont remplis, avec une fréquentation étrangère plus abondante que prévu, notamment en provenance des Bric et surtout du Brésil. Une dernière nationalité qui arrive dans la capitale plus nombreuse que prévu !


Pourtant, si Paris tire indéniablement son épingle du jeu et confirme son attrait, tandis que la Côte d’Azur affiche également d’excellents résultats, toutes les régions de France n’ont pas été aussi choyées par les touristes. Selon la FNCRT, « le déséquilibre du paysage touristique reste criant… et la France perd chaque année des parts de marchés ».


Par ailleurs et surtout, alors que, globalement la fréquentation française affiche un mieux sur les marchés internationaux, il n’en reste pas moins que les estimations concernant les départs en vacances des Français n’ont pas été encore faites.

 

Le seront-elles ? Alors que les turbulences économiques n’ont jamais été aussi fortes et que les états affichent désormais leur impuissance, les vacanciers des classes moyennes n’ont certainement pas multiplié les dépenses en sorties, restaurants, activités diverses.

 

Quant aux voyagistes, toujours affectés par l’effet « révolution arabe », ils n’ont pas retrouvé de couleurs. Selon le Ceto, leurs baisses effectives seraient en léger retrait –voir encadré page 4- d’autant que l’Egypte et la Tunisie comptent toujours des baisses vertigineuses de l’ordre de 50% !


Alors que la rentrée constitue habituellement une période optimiste où, malgré le désenchantement des retours, on prend de bonnes résolutions pour l’avenir, cette rentrée marquée par les commémorations du 11 septembre 2001 –un événement qui aurait provoqué la peur de l’avion parmi 19% des Français-, les plans de rigueur dans bon nombre de pays occidentaux, la menace de mort de l’euro, l’agonie de la Grèce dont le sauvetage reste compromis par les tergiversations des pays membres, est loin de respirer l’espoir de jours heureux.

 

Pire ! N’a-t-on pas appris que l’aide alimentaire aux plus démunis risquait d’être coupée par Bruxelles !


Improbable pour les Occidentaux, l’avenir l’est aussi pour les professionnels du tourisme. Alors que certains chercheront à confirmer les bons chiffres de l’été, d’autres devront prospecter de nouveaux marchés à l’abri des crises… Lesquels ?


A peine dix ans après une entrée glorieuse dans le troisième millénaire, le monde a bel et bien basculé d’ouest en est et démontré sur tous les plans les limites des systèmes mis en place par les peuples dominants.
 


Veille comportements


• Les « free lifers » gagnent du terrain : le tourisme n’est pas épargné
Effleurée depuis plusieurs années, confirmée depuis quelques mois, la montée en puissance d’un mouvement alternatif baptisé globalement « free-life » confirme l’installation de nouveaux modes de consommation et de vie n’épargnant pas l’industrie touristique.


Veille tendances

 

• Cafés et tendances 2011 : solidaires, écolos, coopératifs -2 fiches-

 

Radars et vigies à la fois, les cafés suivent les nouvelles modes et courants sociologiques et les adoptent avec une réactivité spectaculaire. Observer l’évolution des cafés c’est donc bel et bien mettre le doigt sur les métamorphoses de notre société…
Quant à l’intérêt de ces établissements pour des clientèles touristiques, il n’est plus à démontrer. Etapes incontournables, les cafés ont beau voir leur nombre diminuer, ils demeurent notre reflet le plus fidèle et le plus pittoresque.

Rumeurs et faux avis : la théorie du complot version web2.0

 

Les avis d’internautes émis sur l’ensemble des sites, notamment touristiques, constituent l’un des derniers poisons auxquels la profession doit faire face. Il faut dire que la caisse de résonnance planétaire de ce bouche-à- oreille électronique a de quoi polluer une réputation et mettre sur le tapis certains opérateurs. Surtout, lorsque les avis sont faux ! Malheureusement, le mal est fait et risque de durer

• Jardins : le paradigme du bien vivre : un tourisme de plus en plus porteur -2 fiches-

 

De plus en plus divers, les jardins se montrent capables d’attirer de nouveaux publics touristiques. Plus que la vague écologique, il est vrai que le jardin individuel est devenu la clé de voûte d’une vie harmonieuse et, le paradigme de l’épanouissement personnel.
D’Epicure à Voltaire, les philosophes ne s’y sont pas trompés : « il faut bel et bien cultiver son jardin ».

Veille produits


La jungle du bien-être : une offre floue pour un marché complexe

 

Le marché du bien-être n’est pas près de se tarir. L’offre non plus. Mais, face à une demande plurielle, celle-ci se diversifie encore et toujours et se confond parfois avec l’offre de tourisme médical. Une étude réalisée par le Global Spa Summit tente de faire le point sur un marché encore loin d’être clarifié, dans 12 pays considérés comme leaders dont la France ne fait pas partie.

• Le gay-friendly se durcit : mais, la fête bat son plein

 

Convoitée pour son pouvoir d’achat plus élevé que la moyenne, la population gay se sent de plus en plus à l’aise dans bon nombre de destinations ayant adopté la démocratie comme système politique et la tolérance comme état d’esprit.  De mieux en mieux organisée, elle devrait continuer de développer cette forme de tourisme communautaire… mais, en durcissant ses règles


Par Josette SICSIC - Publié dans : Editorial
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 20 juillet 2011 3 20 /07 /Juil /2011 11:23

 

 Le bel été ?

Juillet 2011. Numéro 138

 

On se réconforte comme on peut. Les premiers mois de l’année étaient meilleurs que d’habitude. La France de son côté enregistre, pour l’été, des réservations en hausse sans avoir recours aux chutes de tarifs enregistrées en 2009. Les promotions estivales, en effet, ne font pas pour le moment de culbute exagérée, signe que les destinations, notamment méditerranéennes, se remplissent plutôt bien. Y compris l’Espagne, la Grèce et le Portugal… Autant de pays aux économies chahutées pour qui le tourisme reste une planche de salut, et qui s’en sortent apparemment plutôt bien. Les semaines d’août en hôtel clubs en Crête ou aux Baléares atteignent les mille euros et ne sont pas prêtes, semble-t-il, à jouer le jeu des soldes de dernière minute, avant le mois de septembre. 

Seules, la Tunisie et l’Egypte, restent toujours sinistrées et, malgré des efforts spectaculaires, devront terminer la saison avec des pertes de l’ordre de 50% et des milliers d’emplois supprimés. Malgré l’enthousiasme suscité par les révolutions de l’hiver, les touristes ne se bousculent ni vers Djerba, ni vers les croisières sur le Nil.

Alors qu’une partie d’entre eux, a décidé de jouer la carte de la solidarité, appâtée par la perspective d’un farniente réparateur sur une plage désertée, une bonne moitié des habitués des séjours à l’étranger, demeure sur ses gardes.

Devant le spectacle de troubles répétitifs dans les rues de Tunis ou du Caire et devant la menace islamiste, aujourd’hui beaucoup plus présente qu’elle ne l’était il y a quelques mois, le trouble est légitime. Quelle sera l’issue des élections démocratiques qui se dérouleront dans les semaines à venir ?

Et que dire de l’avenir de pays comme la Syrie pourtant si prometteur ? Même l’Inde connaît de nouveau le terrorisme et fait peur aux quelques milliers d’Européens qui l’ont choisie comme destination estivale.

Tandis que, dans un autre genre, les grèves annoncées par Air-France font trembler les aoûtiens alors que le climat fait des siennes.

Après un printemps caniculaire, les pluies reviennent mouiller les plages, y compris celle de Paris qui fête son dixième anniversaire, et plomber le moral des vacanciers, partants ou non partants, dont on ne sait toujours pas combien ils seront exactement, malgré des pronostics permanents à coup de sondages hâtifs ! 

Au pays de Marianne, dont le buste érigé en logo de la marque France, a été plébiscité par plus de 80 000 professionnels du tourisme le soir du 14 juillet, les turbulences seront-elles de taille à obscurcir le moral de ceux pour qui l’été reste synonyme au moins de détente ?

Survivant à bien des chahuts de l’histoire, deux restaurations, plusieurs révolutions, Marianne et la liberté qu’elle incarne ont la peau plus dure qu’il n’y paraît !

 

Sommaire 

Veille-comportements

Les paradoxes du touriste contemporain : Embarquement en croisière !

Depuis une dizaine d’années, la croisière connaît un succès médiatique indéniable. Mais, le succès commercial tarde à venir sur le marché français où, moins de 400 000 clients se laissent annuellement séduire.

Derrière une image trompeuse, frelatée par les médias, la croisière réunit pourtant tous les ingrédients nécessaires au bonheur du vacancier occidental. Un bonheur fait de demandes contradictoires et antagonistes, auxquelles peu d’opérateurs peuvent répondre !

 

Séjours non marchands : Voyage en grande complexité

Alors que la moitié des vacanciers prennent des vacances non marchandes, notamment chez des amis ou de la famille, que savons-nous précisément de leurs comportements et modes de vie au quotidien ? Car, d’une situation à l’autre, les variantes sont beaucoup plus nombreuses qu’elles n’y paraissent… Notamment sur le plan des dépenses. Enquête :

 

Les diverses façons d’être ensemble : Les sociabilités vacancières en question

Le temps des vacances est indiscutablement un temps choisi au cours duquel chacun doit pouvoir disposer de son temps et pouvoir décider de l’organisation de ses activités. Maître de ses journées, le vacancier devrait également pouvoir décider de sa sociabilité. Ensemble ou avec les autres ? Le choix varie du tout au tout d’un individu à un autre.

 

Veille-Tendances

Nouveaux modes de transport : Le tourisme urbain devient « fun »

Pour être conforme aux nouveaux diktas du développement durable, il est clair que le touriste urbain est très sérieusement prié de se déplacer en transports en commun ou à pied ou encore à vélo !

Mais, toutes sortes d’autres véhicules font régulièrement leur apparition sur le théâtre touristique. A la fois ludiques, efficaces, insolites, ils reflètent à merveille les évolutions d’un tourisme soucieux de combiner efficacité et divertissement.

 

Ultra-riches, luxe, tendances : un tourisme plus à vivre qu’à exhiber

Il est désormais évident que cibler les voyageurs ultra-riches constitue l’un des meilleurs paravents contre les turbulences économiques. Mais, les codes du tourisme de luxe et les destinations évoluent plus vite qu’on ne le pense et se différencient d’un continent à l’autre et d’une catégorie de voyageurs à l’autre.

 

Veille-produits

Apprendre à vivre durant les vacances : Le marché complexe des vacances autrement

La multiplication des séjours de vacances alternatives est continue et spectaculaire depuis plus de 30 ans. Gagnant une clientèle plus large, elle révèle les désarrois d’une société en quête de nouvelles valeurs et confirme l’immense potentiel du secteur du wellness de l’esprit… Un secteur plus morcelé cependant qu’il n’y paraît.

 

 Colonies de vacances : les antagonismes parents-enfants

D’une année sur l’autre, le problème de la colonie de vacances resurgit avec la même intensité : les statistiques de fréquentation enregistrent des baisses importantes alors que les taux de satisfaction des enfants les ayant fréquentés restent au beau fixe. Mieux, les parents n’en sont pas du tout mécontents. Il faut dire que la « colo » à la Française sait rester en mouvement et évoluer dans le bon sens … Malgré les divergences de la demande parents-enfants !

 

Tourisme et lecture : une coopération de plus en plus fructueuse

Les Français ne sont pas de très grands lecteurs. Pourtant, tourisme et littérature font bon ménage. Il faut dire que le patrimoine littéraire dont tout Français est porteur contribue au développement d’une forme de tourisme en partie culturel, en partie ludique qui pourrait bien continuer de se développer.

 

Par Josette SICSIC - Publié dans : Editorial
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

TENDANCES ET FUTUR

UN OBSERVATOIRE SOCIÉTAL AU SERVICE DE L'INNOVATION TOURISTIQUE

 sicsic.jpg

 Depuis 12 ans,Touriscopie décrypte les changements sociétaux et leurs implications sur les        pratiques, les comportements et les aspirations des clientèles touristiques : 
 jeunes, familles,enfants, seniors, femmes, solos, Français ou Occidentaux, Chinois, Indiens....

 

Ce travail d'analyse et de réflexion publié dans les pages d'un mensuel : Touriscopie, a pour   but de permettre à des acteurs du tourisme et des loisirs d'adapter leur offre et surtout d'innover, en limitant  les risques de faire fausse route...

Plus qu'un média,Touriscopie est donc un outil d'aide à la décision, capable d'anticiper les évolutions    d'un tourisme pluriel, hésitant plus que jamais entre goût de la démesure et quête de simplicité... entre les cottages de Center-parcs et les casinos de Singapour...

 

* Lisez : Un article de Josette Sicsic dans Amour et Tourisme :

un ouvrage collectif dirigé par C.Origet du Cluzeaux. Préface Yves Michaud.

Editions L'Harmattan.

AMOURS ET TOURISME 17 12 2012 AMOURS ET TOURISME

 

conf tourisme creatif ©adcep

 

* Lisez : Colloque Tourisme créatif 6 et 7décembre

*Ecoutez Josette Sicsic

sur France Culture : 26 juillet 2012

http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-d-ete-qui-paye-le-prix-du-low-cost-2012-07-26

*Retrouvez aussi la chronique mensuelle de Josette Sicsic sur : www.tourmag.com

*A lire ce mois-ci : Le Midi Libre.Une interview de J. Sicsic. Forum jeunes publics. Réseau Culturel Catalan

 • Une interview de Josette Sicsic dans l'Expansion. Octobre 2010

Ecoutez Josette Sicsic sur :

 

France culture : Du grain à moudre : "La Chine redessine-t-elle la carte du tourisme ?". le 16 juillet 2013.

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4667492

 

France Culture : Les retours du dimanche. Le 21 juillet 2013 : "Travaillez plus pour partir moins"

 

Europe 1. Matinale. Dimanche 21 juillet 2013

 

France 5 : C'est dans l'air. Le 26 juin 2013 

 

 


ABONNEZ-VOUS

 

Touriscopie-x3.jpg

CETTE ANNÉE , C'EST DÉCIDÉ !

VOUS VOUS ABONNEZ : VOIR NOTRE OFFRE RENTRÉE 2013

BULLETIN D’ABONNEMENT PROMOTIONNEL 2013

 


LA BIBLIOTHÈQUE

 

La bibliothèqe de Touriscopie

 

TOURISCOPIE PROPOSE UNE

SELECTION D'OUVRAGES

 

IMG_0722-copie-1.jpg

DES ETUDES ET ANALYSES

ETUDES TOURISCOPIE

TOURISCOPIE RÉALISE DES ETUDES

DE CLIENTÈLES SUR LE TERRAIN

PROFITEZ DE SON EXPERTISE :

SeniorFriendly-7

AGE FRIENDLY : UNE DÉMARCHE

EN FAVEUR D'UN TOURISME SENIOR

TENDANCES SOCIÉTALES

Retrouvez les synthèses des tendances

des années précédentes

 images-copie-5

Tendances 2011-2012

Tendances 2009

Tendances 2008

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés